KeyTech accompagne les travailleurs indépendants vers l'emploi

Le créateur de KeyTech, Corentin Loreiller, est parti de ce constat : «  Le marché du travail indépendant est prometteur. De plus en plus de personnes se mettent à leur propre comptesurtout depuis le changement de régime auto-entrepreneur.  » Pour 2018, le gouvernement a en effet doublé les plafonds des chiffres d’affaires des auto-entrepreneurs, élargissant ainsi la limite dans laquelle ils peuvent bénéficier d’avantages fiscaux. Et du côté des employeurs, «  les entreprises font davantage appel aux travailleurs indépendants, dont le savoir-faire est souvent pointu », remarque l’entrepreneur de 27 ans. Avec l’aide d’Antoine Perruchot, co-fondateur de Batka, le réseau d’entreprises spécialisé dans les ressources humaines, Corentin Loreiller lance KeyTech en juin. Une entreprise dédiée à l’accompagnement des travailleurs en freelance, dans les secteurs de l’informatique et de la maîtrise d’ouvrage.

Une communauté freelance

Fort de son expérience dans le milieu des missions indépendantes et de son passage à Keycoopt – une entreprise de la communauté Batka –, il souhaite se différencier dans le marché. Comment ? D’abord, «  en remettant l’humain au centre  ». «  Le freelancing est un milieu très digital, explique son mentor Antoine Perruchot. On parle beaucoup de plateformes. Certes, le numérique est essentiel pour nous, mais il faut rompre la distance physique.  » Avec KeyTech, Corentin Loreiller ambitionne de créer une communauté de « freelancers » qui pourront échanger en direct , lors de rencontres dans les locaux de Batka  ».

Son objectif est de réunir le plus de travailleurs indépendants possible et de constuire un réseau solide. Pour les attirer, il mise sur des taux de commission 5 % inférieurs à ceux généralement pratiqués. Corentin Loreiller insiste surtout sur l’importance du suivi des freelancers. «  J’organise des points-missions réguliers pour bien connaître les personnes avec qui je travaille ainsi que leurs aspirations pour mieux les conseiller. C’est un réel partenariat  », précise-t-il. Pour commencer, Corentin Loreiller espère s’imposer sur le marché lillois et régional, avant de se lancer à Lyon et Paris, «  où se trouvent de nombreux sièges  ».

Merci à La Voix du Nord pour ce portrait ! 

http://www.lavoixdunord.fr/435871/article/2018-08-22/keytech-accompagne-les-travailleurs-independants-vers-l-emploi

 

Publié le : 2018-08-23